22 mars 2017

Pour en finir avec la culture du viol

 

Nous définissons le viol comme une agression qui consiste à imposer à une personne un acte sexuel. On peut dès lors mesurer combien le viol est courant et socialement admis dans notre société. La question du consentement est centrale pour nous, elle doit être travaillée en interrogeant les pratiques courantes et en dépassant les idées reçues. De même, de nombreux stéréotypes sur la figure de l'agresseur, celle de l'agressée, les circonstances, etc., sont à battre en brèche. Prenons ensemble la mesure de ce phénomène pour mieux le combattre.

 

Il y a maintenant deux ans, la CGA a adopté sa propre définition du viol :

 

«  Le viol est un acte de violence par lequel une personne non consentante est contrainte à d...

Publications des groupes de la CGA