D'après la chronologie établie par Morvan Lebesque dans son livre sur Camus

7 novembre 1913 Naissance d'Albert Camus à Mondovi, dép. de Constantine (Algérie)
1914 Guerre mondiale. Mort de Lucien Camus, père d'Albert Camus, à la première bataille de la Marne. Mme Vve Camus vient s'établir à Alger, quartier Belcourt.
1918 Entrée d'Albert Camus à l'école communale à Belcourt.
Mai 1923 L'instituteur Louis Germain présente Camus à l'examen des bourses.
Octobre 1923 Entrée au lycée d'Alger, en qualité d'élève-boursier
1930 Baccalauréat. Camus fait partie de l'équipe de football du Racing universitaire d'Alger
1931 Elève de Premières Lettres supérieures. Rencontre du professeur et philosophe Jean Grenier
1933 Hitler au pouvoir. Premier mariage. Camus accomplit quelques besognes administratives pour vivre
1934 Divorce. Adhésion au Parti communiste, section d'Alger. Campagne de propagande communiste chez les Arabes
1935 Démission du Parti communiste. Tournée théâtrale avec la troupe de Radio-Alger. Camus rédige les premières pages de L'envers et l'endroit. Il fonde le Théâtre du Travail et collabore à la rédaction collective d'une pièce politique : Révolte dans les Asturies. Besognes administratives. Rapport à l'Institut météorologique sur les pressions atmosphériques dans le Sud algérien
Mai 1936 Avènement du Front populaire en France. Ministère Léon Blum. Révolution franquiste en Espagne. Camus passe son diplôme d'études supérieures sur les « rapports de l'hellénisme et du christianisme à travers les oeuvres de Plotin et de saint Augustin ». Publication chez l'éditeur Charlot, à Alger, de Révolte dans les Asturies . Tournée théâtrale à travers l'Algérie avec la troupe de Radio-Alger : Camus joue les jeunes premiers dans les pièces classiques. Projet d'un essai sur Malraux.
1937 Refusé pour raisons de santé à l'agrégation de philosophie. Publication de L'Envers et L'Endroit, éditeur Charlot (Alger). Fondation de l'Équipe. Représentations théâtrales (La Celestine, L'Article 330, etc.).
1938 Séjour en Savoie, voyage "économique" en Italie (Florence). Camus refuse un poste de professeur au lycée de Sidi-bel-Abbès.Fondation d'Alger républicain. Pascal Pia engage Camus comme rédacteur-reporter. Publication de Noces chez l'éditeur Charlot. Camus écrit Caligula.Il met en scène Les Frères Karamazov à l'Èquipe.
1939 Camus commence à écrire L'Etranger. Rédaction du Minotaure Ou La Halte D'Oran. « ENQUETE EN KABYLIE ». Alger républicain devient Soir-républicain.

Fin de la guerre d'Espagne.

Déclaration de guerre. Voyage en Grèce ajourné. Camus sollicite un engagement volontaire dans l'armée, mais est refusé pour raisons de santé. Démêlés avec la censure algéroise.

1940 Camus se remarie. (Il est expulsé d'Alger et vient à Paris où, sur la recommandation de Pascal Pia, il entre comme secrétaire de rédaction à Paris-Soir. Achèvement de L'Etranger.

Offensive allemande. Entrée des troupes allemandes à Paris

Paris-Soir se replie à Clermont-Ferrand. Camus l'y suit, puis le quitte et s'installe pour quelques mois à Lyon

Septembre 1940 Camus commence à écrire Le Mythe de Sisyphe.

Retour de Camus en Algérie. Séjour à Oran.

Février 1941 Camus achève Le Mythe de Sisyphe.
1942 Retour dans la métropole. En juillet, l'éditeur Gallimard publie L'Etranger.

Camus participe à la Résistance à l'intérieur du réseau « Combat ». Débarquement allié en Algérie. Camus est coupé de sa famille. Publication du Mythe De Sisyphe.

1943 Séjour dans le Massif Central pour raisons de santé. Séjours à Lyon et à Saint-Étienne. Le mouvement « Combat » délègue Camus à Paris. Il entre, en qualité de lecteur, aux éditions Gallimard. Publication clandestine de Combat. Publication clandestine des premières Lettres à un ami allemand.
Mai 1944 Représentations du Malentendu au théâtre des Mathurins. Dernière Lettre à un ami allemand.

Libération de Paris

21 août 1944 premier numéro de Combat diffusé librement dans la capitale. Editoriaux de Camus.
1945 Fin de la guerre. Hiroshima.

Rencontre avec Gérard Philipe. Représentations de CALIGULA au théâtre Hébertot. Nombreux éditoriaux dans Combat.

1946 Voyage aux U.S.A. Camus prend la parole devant les étudiants américains à New York.
1947 Camus quitte Combat par suite du changement de direction et d'orientation politique de ce journal
Juin 1947 Publication de La Peste. Camus reçoit le Prix des Critiques.
1948 Représentation de L'État De Siège au théâtre Marigny.
1949 Voyage en Amérique du Sud.
Décembre 1949 Représentation des Justes au théâtre Hébertot.
1950 Elaboration de L'Homme Révolté.
Octobre 1951 Publication de L'Homme Révolté. Longues polémiques avec la presse d'extrême-gauche. A la suite d'une violente attaque de la revue les Temps modernes, Camus rompt avec Sartre.
Novembre 1952 Camus démissionne de l'UNESCO, qui vient d'admettre l'Espagne franquiste. L'Artiste En Prison, préface à Oscar Wilde.
Juin 1953 Émeutes à Berlin-Est. Camus prend position en faveur des émeutiers.
Juillet 1953 Retour de Camus à la mise en scène théâtrale. Festival d'Angers La Dévotion A La Croix, Les Esprits.
1954 Publication de L'Été.

Débuts de la guerre d'Algérie.

Mai 1955 Voyage en Grêce.Articles dans le journal l'Express sur le problème algérien. Représentations d'Un cas intéressant, de Dino Buzzati, ad. de Camus, au théâtre La Bruyère.
Janvier 1956 Voyage en Algérie.
22 janvier 1956 Appel en faveur d'une trêve civile, à Alger
Mars 1956 La Chute.
Octobre 1956 Représentations de Requiem Pour Une Nonne, d'après WilliamFaulkner, au théâtre des Mathurins. Novembre : Insurrection hongroise. Camus invite les écrivains européens à faire appel à l'O.N.U.
Mars 1957 L'Exil et Le Royaume.
Mai 1957 Réflexions sur la Peine Capitale, en collaboration avec A. Koestler.
Juillet 1957 Festival d'Angers : Caligula, Le Chevalier D'Olmedo
17 octobre 1957 l'Académie royale de Stockholm décerne le Prix Nobel de littérature à Albert Camus, «pour l'ensemble d'une ceuvre mettant en lumière les problêmes qui se posent de nos jours à la conscience des hommes ».
10 décembre 1957 Albert Camus reçoit le Prix Nobel à Stockholm.

Discours De Suède.

1958 Plan pour un statut politique de l'Algérie.

Publications de Chroniques Algériennes (Actuelles 111).

Février 1959 Représentation des Possédés au théâtre Antoine.

Camus prépare un roman Le Premier Homme

Octobre 1959 Départ de la tournée des Possédés en province.
4 janvier 1960 Mort d'Albert Camus