dim 4 mai 2014

Création d'une Université Populaire Anarchiste Toulousaine

IAL

En décembre 2013, le groupe Albert Camus prenait l'initiative de créer un espace d'échanges et de débat autour de l'anarchisme, et lançait cet appel :

 

Les anarchistes défendent la liberté individuelle dans le cadre d'une organisation collective de la société. Ils/elles prônent l'émancipation sociale, la fin de l'exploitation capitaliste de l'humain, de son milieu naturel, et la suppression de toutes les dominations qui hiérarchisent et oppriment les individu·e·s. Les valeurs sociales défendues par les libertaires ne sont pas de simples idées abstraites : elles sont issues de la réalité sociale, et orientent notre pratique politique dans la lutte concrète contre les inégalités sociales. Ils/elles veulent donner du sens à l'activité humaine et ne pas être subordonné·e·s à de quelconques hiérarchies ou classes sociales. A ce titre, on retrouve les anarchistes dans les combats antimilitaristes, féministes, antifascistes, pour la justice sociale, l’écologie, contre l'ordre moral et la religion...
Mais tous ces thèmes nous concernent tou·te·s, et vous intéressent certainement. Nous souhaitons mettre en place un programme d'éducation populaire anarchiste, sans dogmatisme, à la portée de tout·e·s, auto-construit, répondant aux souhaits des participant·e·s. Chez nous, pas de science infuse, et nous savons que la connaissance a ceci de particulier que plus on la partage, plus on en détient. Et de la connaissance, il en faut pour mener à bien une analyse critique du monde dans lequel on se débat, monde irrationnel, stupide, brutal et injuste. On veut peser sur les évènements. C'est de la révolution sociale dont on rêve. Mais ici et maintenant, que fait-on ?
Vous souhaitez acquérir une bonne connaissance de l'histoire de la pensée anarchiste ?
Vous aimeriez vous forger une représentation rationnelle du monde tel qu'il est ?
Vous n'aimez pas les maîtres à penser, les estrades, les hiérarchies du savoir ?
Alors, venez nous rencontrer, et parlons de ce projet de partage de connaissances, car c'est en portant un regard sans concession sur aujourd'hui, à la lumière de l'histoire sociale, que nous construirons ensemble des lendemains meilleurs.

 

C'est ainsi qu'une quarantaine de personnes se réunissaient fin décembre 2013 à l'Athénée Albert Camus pour une première prise de contacts, et pour exprimer des souhaits de thématiques à traiter. C'était pour nous l'occasion de ressentir une réelle demande de formation sur l'anarchisme. Dans la foulée, avait lieu fin janvier une soirée intitulée « Repères historiques de l'anarchisme » à laquelle participaient encore plus de quarante personnes. Fort·e·s de ces encouragements, nous organisions fin février une soirée sur l'anti-électoralisme anarchiste, soirée plus propice au débat tant ce thème divise, même au sein du mouvement libertaire. En avril, nous allons tenter de proposer une soirée sur le thème de l'anarcha-féminisme. Enfin, avant la fin juin, nous aimerions proposer une soirée au sujet de la révolution sociale espagnole de 1936. Nos activités sont annoncées sur le site http://toulouse.demosphere.eu/

 

JMT pour le groupe Albert Camus