Recherche

 

10 avril 2010, une riposte antifasciste massive et déterminée contre l'extrême-droite

Samedi 10 avril, plus de 2500 personnes se sont mobilisées derrière une banderole unitaire "Ripostons au fascisme", à l'appel du collectif de vigilance contre l'extrême droite. L'objectif était de répondre politiquement aux successives attaques de groupes de néo-nazis sur Lyon et en particulier dans le quartier de Saint Jean devenu le lieu de rassemblement de fachos divers et variés. En effet, depuis environ deux ans, les fachos lyonnais (de différentes organisations mais aussi issus du stade de foot) sont sortis du bois et plus particulièrement ces derniers mois avec quelques actions d'éclat: attaque du rassemblement contre le débat sur l'identité nationale, attaque des cercles de silence, agressions physiques de militants. De même, cette recrudescence du fascisme s'est traduite par une visibilité forte grâce à des collages d'affiches et autocollants massifs sur la ville.

La...

A lyon comme ailleurs, luttons pour la répartition des logements!

Le 20 mars à Lyon, près de 250 personnes manifestaient à l’appel de la CGA contre la reprise des expulsions locatives annoncée par la fin de la trêve hivernale. Réquisition des logements vides, unité entre squatteurs et locataires pour lutter contre le racket des propriétaires, grèves des loyers, faisaient partie des propositions relayées par les manifestant-e-s. La mobilisation débouchera sur la création de réseaux de luttes d’habitant-e-s: création du réseau solidarité logement Lyon Nord, développement du réseau solidarité logement du 3ème-7ème(Lyon Sud). Dans le sud de la ville, la lutte se fédère contre l’expulsion d’une famille du troisième arrondissement: rassemblements devant la mairie, diffusions de tracts, aboutiront à un relogement digne de la famille.

Une crise permanente organisée par la bourgeoisie

La crise actuelle du capitalisme vient renforcer une crise stable et permanente:...

Ce début d'année ressemble sinistrement au précédent. Le patronat continue de licencier, de délocaliser sous le prétexte de cette nouvelle crise économique. Malgré toutes les belles promesses, les spéculateurs ont toujours carte blanche pour jouer avec nos vies. L'Etat répond toujours présent pour gérer, canaliser les travailleurs pauvres et les sans emplois dont près d'un million va se retrouver sans droits ces mois-ci. Le gouvernement assume de plus en plus sa politique de casse sociale et son discours raciste. Les raisons de se révolter ne manquent pas.

 

Dans ce numéro d'Infos et Analyses Libertaires, nous irons à Dreux où les salariés de Philips ont bien compris qu'ils et elles ne pouvaient compter que sur eux-mêmes. Face à la fermeture annoncée de leur usine de téléviseurs , ils ont donc décidé de montrer qui la fait réellement vivre en la redémarrant et en se créant un trésor de guerre. Une lutte à la fois pédagogique et efficace pour...

« Toutes les révolutions modernes ont abouti à un renforcement de l’Etat. »

in L’Homme révolté (1951)

 

Ecrire à propos d’Albert Camus en ce début d’année 2010, cela revient pour beaucoup de plumitifs à participer aux sacro-saintes habitudes anniversariales. Il faut en effet, insister sur le fait que, si beaucoup de gens parlent de Camus, ils devraient tout d’abord le lire! Ils y découvriraient un libertaire irrécupérable.

En ce moment, on assiste à l’embaumement de l’écrivain et de ses idées, avec à la clef cet oubli magistral : Camus, répétons-le, était un libertaire d’idées et d’engagement et, il ne discuta jamais une aide, encore moins le témoignage de sa solidarité quand il s’est agi de prendre position aux côtés des libertaires.

Camus ne relève ni de la politique politicienne, ni de la politique spectacle… Il fût (et il est) un porte parole de la révolte aux côtés des...

Le développement de la révolte populaire qui a eu lieu en Iran à l'occasion de la mascarade électorale organisée par le régime fasciste au pouvoir, a donné lieu à quelques grandes déclarations de l'Etat français sur la « défense des droits de l'homme ». L'Etat français tente ainsi de nous faire croire qu'il est opposé au régime iranien, ou tout du moins à sa fraction la plus réactionnaire, selon la rhétorique bien rodée de la « défense de la démocratie ».

Cela passe d'abord par la présentation faite par les médias bourgeois français de cette révolte, réduite à une contestation électoraliste, alors que l'Iran connait depuis plusieurs années un développement des luttes populaires face au régime : grèves ouvrières réprimées dans le sang, syndicalistes emprisonnés suite à des luttes sociales, mouvements étudiants, lutte des femmes contre la violence du régime patriarcal. Le silence des médias concernant cette montée en puissance des luttes...

Le XXIième siècle s'est ouvert comme le siècle des catastrophes, et, symétriquement, celui des états d'exception permanents. La crise, le terrorisme, et maintenant le réchauffement climatique sont autant d'éléments qui permettent aux capitalistes de renforcer, via des « mesures d'exceptions », leurs contrôles sur les populations. Pour le pouvoir, il s'agit maintenant de surfer sur un phénomène réellement capitaliste, le dérèglement climatique, afin de faire de l'écologie un point de départ pour l'ouverture de nouveaux marchés.

 

Le COP 15 qui s'est réuni du 7 au 18 décembre dernier à Copenhague n'a été que l'illustration flagrante de ce mécanisme.

D'un côté on pouvait assister à la mise en place d'un dispositif quasi-totalitaire: des fouilles en pleine rue, aux hangars et, réquisitionnés pour nous arrêter, les milliers de flics contrôlaient un périmètre qui ressemblait plus à une caserne qu'à une ville. Avec le...

Organisé par des militantEs françaisEs, belges et britanniques, le camp NoBorder a réuni jusqu’à 500 per­son­nes à Calais fin juin. Pour le collectif organisateur, il s’agissait de faire parler au maximum de la situation des réfugiéEs à Calais, de faire progresser le mot d’ordre de liberté de circulation et d’installation, et de mobiliser durablement des militantEs sur ce sujet à Calais.

Le réseau No Border est un réseau à l'échelle mondiale, constitué de groupes autonomes luttant pour la liberté de circulation et d'installation et l'égalité des droits pour tous et toutes, dans une perspective anti-capitaliste et anti-étatiste. Les militantEs NoBorder visent les structures (institutions étatiques, supra-étatiques et entreprises privées) de contrôle des migrations, organisent des camps militants près des frontières, manifestent leur solidarité avec les étrangerEs détenuEs, les luttes de travailleurEUSEs, les groupes de migrantEs autonomes....

Première tentative de résistance autogestionnaire en France depuis le début de la crise

Le mardi 5 janvier 2010, la CGT Philips EGP de Dreux en dissidence avec la direction de la CGT depuis 2000, exclue de l'union locale mais qui est restée attachée à la fédération de la métallurgie a diffusé ce communiqué:

« Pour le maintien de production de télévisions de Philips EGP DREUX, les salariés du site depuis des années ont organisé grèves, mobilisations régionales, batailles juridiques... tout a été tenté pour bloquer la machine destructrice de l'emploi. La CGT Philips EGP DREUX s’est battue sans relâche pour la mobilisation massive des salariés de Philips. Car comme partout, derrière ces emplois directs supprimés, ce sont des milliers d’autres qui ont été liquidés avec l’installation dans le chômage et la misère de milliers de familles. Le groupe Philips annonce un bénéfice record au 3e trimestre 2009 de 176 millions d’euros, soit...

Si l’on s’en tient aux vœux présidentiels, le ton est donné : 2010 sera l’année de la chasse aux bandes de délinquants ! Ne rêvons pas, il ne s’agit pas ici de s’attaquer aux bandes de patrons voyous qui détroussent les salariés au fond des usines. Non, c’est bien entendu aux « bandes armées qui terrorisent les banlieues » que notre valeureux président va s’attaquer. Propagande électorale en vue des élections régionales de mars prochain après un « débat » sur l’identité nationale truffé d’appels du pied à l’extrême droite. Ce numéro d'Infos en parle et rappelle si besoin était que l’avenir des luttes pour un monde meilleur passe loin, très loin des urnes électorales et des pitoyables débats que nous servent les politiciens de tous bords.

Nous y aborderons également la lutte et les grèves des salarié-es sans papiers. Le racisme d’état ne sera pas en reste. Au menu des luttes...

vote.gif

La campagne électorale, cet exercice convenu, est de retour. Au mois de mars 2010 les citoyens seront une fois de plus appelés à voter : au menu de ce début d'année, ce sera élections régionales pour tous.

Les grandes manœuvres politiciennes vont bon train : il faut dire qu'elles ne s'arrêtent jamais vraiment. A peine une élection terminée, la prochaine est déjà en préparation.

Pour les partis de gouvernement, il s'agit toujours de garder le pouvoir conquis lors des précédentes consultations ou de le reconquérir lorsqu'on l'a perdu.

Pour les autres il s'agit, suivant les cas, de se mettre en position de devenir un parti de gouvernement ou bien d'exister sur la scène du paysage politique.

Le système de financement légal des partis politiques de notre pays...