Recherche

 

 

Cette interview date de novembre 2010 et ne tient donc pas compte de tous les changements politiques intervenus depuis les élections de Loukachenko le 19/12/2010. Elle a été faite dans la perspective de la tournée de l'Anarchist Black Cross Belarus en France au printemps 2011 et est extraite de la brochure d'information produite à cette occasion et disponible sur internet.

 

Quelles sont les forces et groupes politiques représentés en Bélarus? Quels mouvements sociaux?

 

En Belarus, nous avons un président autour duquel sont rassemblées des personnes complètement différentes. Ils ne sont pas unis par une partie de pouvoir, mais ils sont tout simplement ce pouvoir. L'opposition politique, qui se compose principalement de nationaux-libéraux n'a aucune influence sur ce qui se passe, la seule chose qu’ils font c’est qu’ils alertent l'Europe pour dénoncer la violation de leurs...

 

LA RUSSIE ACTUELLE subit la crise économique et sociale mondiale, cela vient aggraver la situation déjà précaire d'une bonne partie de la population en Russie. En parallèle le gouvernement s’est préoccupé de renflouer les caisses du système bancaire et du patronat et de renforcer la répression. L'Etat russe a élaboré un arsenal législatif dit « anti-extrémiste » qui criminalise entre autre le militantisme politique surtout d'extrême gauche ou anarchiste : il devient de plus en plus difficile d’organiser des réunions, grèves et manifestations. En parallèle les groupes et violences fascistes, néo-nazis et racistes se développent, consolidés par le gouvernement russe.

Dans l'Etat...

Dans ce 86ème numéro d'Infos et Analyses Libertaires, nous accorderons bien-sûr une place importante aux révolutions qui secouent le monde arabe depuis plusieurs mois maintenant. En effet, si ces soulèvements populaires d'une intensité et d'une étendue historique ne sont bien-sûr pas à strictement parler des mouvements anarchistes, ils démontrent qu'un peuple en révolte, lucide et déterminé peut mettre à bas tout un système politique. En ce début de XXIème siècle qui semblait bien morne et mal engagé pour la justice et le progrès humain, les peuples arabes rappellent tous les autres peuples du monde à cette évidence_: la lutte pour la liberté a toujours été constitutive de l'histoire humaine. Ils donnent une leçon magistrale aux éternels pessimistes et à leur leitmotiv_: «_ça a toujours été comme ça, on n'y peut rien..._». Même si la route est encore longue, ces mouvements révolutionnaires déboucheront forcément sur une amélioration des conditions de vie. Si l'issue politique la...

Le court texte que nous vous proposons s'est inspiré de l'interview de Mazen Kamalmaz, anarchiste syrien, paru sur le site "Anarkismo".

Les révoltes dans les pays du Sud de la Méditerranée et du proche Orient sont à coup sûr des révoltes contre des " régimes extraordinairement autoritaires " comme ceux de Ben Ali, de Moubarak ou de Kadhafi.

Des rébellions qui ont rassemblé en grande majorité des jeunes, des salariés, des chômeurs, des pauvres, des individus privés de tout, des masses qui ont montré au monde entier quelle peut être la puissance des peuples qui luttent pour la dignité et la justice sociale.

En réalité, les gens qui se révoltent nous prouvent que, malgré la répression sauvage à laquelle ils sont confrontés, ils peuvent gagner ! Ils ont appris, ce faisant, à connaître leur réel pouvoir et n'abandonnent pas...

Partie de Tunisie, la vague révolutionnaire qui emporte avec elle les dictateurs et fait trembler les dirigeants économiques et politiques du monde entier frappe la où on ne l'attend pas. Aucune analyse, d'ici ou d'ailleurs, n'avait prévu ce qui se passe actuellement et que des dictatures verrouillées comme la Libye vacilleraient. Ces soulèvements populaires qui agitent les différents pays d'Afrique du Nord et du Moyen Orient ont surpris tout le monde, à commencer par les organisations de ces mêmes pays.

Pourquoi maintenant, comment se propagent-ils dans leur pays et au-delà et enfin, comment transformer l'essai en une véritable émancipation des individus, hors des intérêts impérialistes et stratégiques des puissances européennes, des USA et d'Israël, hors des multiples récupérations politiciennes ou religieuses qui voudraient détourner ces mouvements à leur profit ?

 

Des causes profondes communes à tous les pays

 

A...

Il y a 10 ans une partie de l'Algérie s'enflammait, mettant en pratique des principes qui sont les notre: refus de la flicaille, refus du pouvoir, répartition des richesses, auto-organisation.

 

« Vous ne pouvez pas nous tuer, nous sommes déjà morts! », criaient les émeutiers à la face des flics. Les conditions de vie subi par la population doublé d'une pression policière constante peuvent être vu comme les raisons de la révolte. Le 18 avril 2001, des flics assassinent d'une rafale d'arme automatique un jeune lycéen dans leurs commissariat, trois jours plus tard les premières émeutes éclatent. Le 22 la population se soulève à Amizour contre l'arrestation arbitraire de trois lycéen. Le 10 juin, un militaire interpelle une jeune femme dans la ville de Kenchela, très vite des jeunes viennent la défendre et le prenne à parti, il s’exclame : «Mais qu’est-ce qui vous prend aujourd’hui ?», et s’entend répondre : «Plus rien n’...

p.sdfootnote { margin-left: 0.5cm; text-indent: -0.5cm; margin-bottom: 0cm; font-size: 10pt; }p { margin-bottom: 0.21cm; }a.sdfootnoteanc { font-size: 57%; }

Voici un extrait d’une brochure à paraître du collectif féministe anarchiste bordelais « Ovaires et Contre Tout ». La brochure s’intitule « Guide pratique et féministe : que faire dans des situations d’agression sexuelle, de viol ou de harcèlement ? Le collectif a souhaité se questionner sur les réponses qu’en tant qu’anarchistes féministes, on pouvait apporter à cette problématique des violences contre les femmes. 1

 

Le patriarcat est un système d'organisation sociale, politique et économique, qui institue la domination des hommes sur les femmes.

 

Pour que ce système perdure, il faut instaurer l'infériorité des femmes : appropriation des corps,...

Adopté le 8 février dernier, le projet de loi sur l’orientation et la programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi 2) s'apparente à première vue à un fourre-tout de mesures plus répressives les unes que les autres. A bien y regarder on y décèle pourtant trois principaux axes d'intervention: une intensification de la lutte menée contre les pauvres et les marginaux, le recours à une surveillance et à un fichage de la population toujours plus poussés, ainsi que l'accroissement des pouvoirs de police cristallisé dans de nouvelles prérogatives préfectorales. Petit passage en revue.

 

Flicage 2.0

 

Les...

L’Histoire a démontré que toute tentative des opprimé-e-s de relever la tète et de défendre ce qu’ils-elles ont acquis ou conquis aux prix de luttes acharnées (la journée de 8 heures et les martyrs de Chicago, les émeutes raciales aux USA dans les années 1960 pour les droits civiques) se heurte à la réaction des oppresseurs.
Cette réaction des oppresseurs peut aller de l’utilisation des armes par la police ou l’armée (répression de la révolte des Canuts ou de la Commune de Paris au XIXème siècle, massacre au Mexique en 1968, massacre de Tien-An-Men en Chine en juin 1989, répression des mouvements de révolte dans les pays du Maghreb ces derniers mois) à des formes plus insidieuses comme celles qui ont vu le jour ces dernières années, avec l'évolution sécuritaire et judiciaire de l'arsenal législatif français, évolution enclenchée par la gauche (loi LSQ & LSI) et accélérée par la droite populiste au pouvoir. L'État français bénéficie en la...

« J’ai montré que ce n’est pas seulement le Bolchevisme qui a fait faillite, mais le Marxisme lui-même. C’est à dire que l’Idée Etat, le principe autoritaire, ont prouvé leur totale banqueroute dans l’expérience de la révolution russe »

E. Goldmann


Avant la Révolte

L'hiver 20-21 inflige à la population des villes un véritable supplice entraînant la mort par milliers des enfants, des vieillards et des êtres les plus faibles. Début 21, la situation économique est bloquée dans les capitales russes. Il en va ainsi à Moscou et à Petrograd où les trains ne circulent plus et les usines sont soit fermées, soit condamnées à tourner au ralenti.

Victor Serge, abordant dans son livre « ...