lun 28 juin 2004

SOLIDARITE avec les salariés en lutte de l'EDF

CGA

La Coordination des Groupes Anarchistes, tient à affirmer son entière solidarité avec les travailleurs de l'E.D.F. qui luttent depuis plusieurs semaines pour la sauvegadre de leur statut et contre la privatisation de la production et de la commercialisation de l'Energie.

Les intimidations, les poursuites engagées par les autorités contre des salariés qui ont eu recours à l'Action directe ouvrière - coupures des compteurs d'un certain nombre de nantis ou bien rétablissement du courant pour un certain nombre de foyers « désargentés » -, toute cette répression est la marque d'un système et d'un gouvernement qui n'ont de cesse que de casser toute résistance ouvrière et favoriser les appétits financiers et de pouvoir du MEDEF.

La C.G.A. considère que le recours aux méthodes des origines du syndicalisme témoigne :

- d'une part, du caractère populaire de cette lutte et de sa volonté d'aboutir sans attendre quoi que ce soit des négociations avec le pensionnaire de Bercy,

- d'autre part, et avec exactitude des limites de la « démocratie politicienne » qui interdit aux travailleurs d'avoir recours aux méthodes de lutte qu'ils ont choisies, mais qui envoie ses « gardes armés » pour faire respecter l'ordre libéral.

La Coordination des Groupes Anarchistes considère que le recours à l'Action directe ouvrière, qui a permis, tout au long de l'histoire ouvrière, d'obtenir un certain nombre de conquêtes sociales, doit être repris par toutes les catégories professionnelles qui entrent en lutte.

Ainsi nous pourront marquer notre solidarité avec ceux de l'E.D.F. et montrer aux gouvernants et au MEDEF que la démocratie ouvrière ne se satisfait pas des compromis et des fausses solutions.

Relations Extérieures de la C.G.A.