mar 16 février 2010

Solidarité avec les grévistes de la raffinerie des Flandres !

Communiqué:

Depuis le 12 janvier 2010, les travailleurs et travailleuses de la raffinerie Total de Dunkerque sont en grève pour sauver leurs emplois. 

La situation effraie par la banalité tragique des faits : encore une fois, le capitalisme se joue de vies humaines et met en péril les existences de 800 personnes, salariées chez Total ou sous-traitantes. La fermeture du site représenterait un véritable désastre pour une région déjà sinistrée. Mais cela ne suffit pas, on parle de la fermeture d'une quinzaine de sites dans toute l'Europe ! 

 La méthode employée ne rend pas honneur non plus à la direction de Total : depuis septembre, le site est à l'arrêt et les salariéEs sont laisséEs dans l'incertitude : vont-ils perdre leurs emplois alors que Total affiche 7,78 milliards d'euros de profits en 2009 et 13,9 milliards en 2008 ? Les dernières annonces ne prévoient un comité central extraordinaire que le 29 mars, soit après les élections régionales ! 

 SeulEs les dupes auront pris au sérieux les déclarations gouvernementales et des patronNEs lorsque la crise battait son plein (médiatique) l'an dernier. Non, rien n'a changé, les mêmes logiques sont toujours appliquées bien que la crise ne fasse plus la une des quotidiens. Et pourtant, 3,823 millions de personnes sont inscrites à Pôle Emploi et certaines estimations annoncent 5 millions de chômeurs et chômeuses réelLEs. 

 Le 16 février, les grévistes ont pris possession du site des Flandres et une grève nationale se prépare pour les 17 et 18. Dans le contexte actuel de destruction accélérée de l'emploi et du service public, et de répression du mouvement social, nous affichons notre entière solidarité avec les travailleurs et travailleuses de Total en lutte.

Il nous semble cependant de plus en plus pressant de ne pas en rester là et d'enclencher un véritable mouvement de lutte interprofessionnel qui permettrait de stopper la marche dévastatrice d'un système qui nous conduit à grands pas à la catastrophe.

 

Le 16 février 2010,

GDALE - Groupe D'Anarchistes de Lille et Environs de la Coordination des Groupes Anarchistes.

 

 

Contacts: 

1groupeanarlille@no-log.org

http://lille.cybertaria.org/gdale

www.c-g-a.org

 

 

Téléchargement

Taille: 216.96 Ko