ven 9 juin 2006

Solidarité avec les 16 inculpés de Montpellier comme avec tous les autres

CGA

Le 6 juin à Montpellier a lieu le procès en appel des inculpés de Rodez. Les poursuites à l'encontre de ces 16 militants syndicaux (confédération paysanne et deux CNT) et de la Confédération Paysanne en tant que structure, marquent la criminalisation grandissante du mouvement social. L'Etat, à travers la justice, montre qu'il n'admet pas la contestation sociale. La répression est d'autant plus forte lorsque les méthodes employées relèvent de l'action directe.

Face à cette situation la Coordination des Groupes Anarchistes affirme sa solidarité avec les 16 inculpés. Nous l' exprimerons par notre présence à Montpellier (comme nous l'avions fait à Rodez) et nous appelons le plus grand nombre à s'y rendre.

A travers les 16 inculpés c'est l'ensemble de ceux qui refusent de subir qui sont inquiétés et dont nous sommes aussi solidaires : lycéens contre la loi Fillon, émeutiers de l'automne, jeunes arrêtés lors du mouvement social du printemps, syndicalistes sanctionnés (Roland Veuillet, salariés des ASF, Khamel de l'usine Daewoo ...), faucheurs d'OGM...

Toutes et tous font les frais d'une répression étatique au service d'un ordre capitaliste inégalitaire et absurde.

Au-delà de la nécessaire solidarité à marquer, c'est bien contre le système porteur de ces injustices que nous devons nous battre en luttant dès maintenant sur le terrain social, sans rien espérer des élections de 2007.

 

Relations extérieures, Coordination des Groupes Anarchistes