dim 1 juillet 2007

Répression policière

CGA

13 personnes ont été arrêtées suite à la manifestation montpelliéraine du 16 mai contre le sarkozisme ambiant. « Violences contre la police » pour 4 d’entre eux et « insultes à agent » pour les 9 autres, sont les motifs avancés par la police et la justice pour les poursuivre.

Parmi eux il y a Guillem (SUD Etudiant) et Kévin (CGA et SUD Etudiant) de Perpignan.

Après 47H de garde à vue, Guillem et 3 autres personnes sont passés en comparution immédiate, le 18 mai. Au même moment Kévin était libéré de sa garde à vue.

Ayant demandé un délai pour sa défense, Guillem (avec les 3 autres inculpés) a de nouveau comparu devant les juges le 22 juin, mais cette fois, la décision du tribunal a été reportée à une date ultérieure qui n’est pas encore déterminée.

Kévin passera devant la cour avec 8 autres manifestants le 12 septembre.

Un comité de soutien s’est créé à Montpellier (soutiens militant et financier). Les militants et militantes de la CGA s’y activent et assurent l’essentiel de son fonctionnement.

A Perpignan, la CGA et SUD Etudiant ont organisé le soutien et ont été rejoints par de nombreuses personnes, afin de faire connaître l’affaire et d’assurer le soutien financier (avocat, amendes éventuelles…) : bouffe solidaire le 3 juin, caisse tournant dans les concerts.

Point sur les rentrées solidaires à Perpignan au 22 juin 2007 :1 265 € se répartissant comme suit :

Repas CGA :595 €, SUD Etudiant :150 €, Groupe Puig Antich (CGA) :150 €, « Les Madeleines » : 200 €, Public des concerts : 170 €.

Merci à toutes et tous. A suivre.

 

 

Secrétariat de la CGA