Vendredi, 6 Avril, 2012 - 19:00 - 21:00

« OUI aux luttes sociales, NON à l’abandon électoral ! »

Nous sommes continuellement conviés à choisir entre différents candidat-e-s. Chacune d’entre elles et chacun d’entre eux nous demande de privilégier « ses promesses » par rapport à celles des autres, à voter pour elle (ou lui), à la (ou le) légitimer et une fois élu-e, elle (ou il) ne fera pas grand cas des électrices et électeurs qui se seront déplacés pour satisfaire l’ego de tels politiciens en herbe.

L’une ou l’autre se verra porté-e au pouvoir et ce sera le « clap de fin » avant les cinq années à suivre... Aucun contrôle ne sera possible une fois le second tour achevé, c’est bien connu. C’est le prix à payer pour ce qu’il est convenu d’appeler la « démocratie élective » et qui, pour nous anarchistes, n’est que l’antichambre de la forfaiture politicienne.

En revanche, la lutte sociale représente bien l’alternative à toutes ces grandes messes électorales. La lutte sociale peut se mener de manière autonome, loin des compromissions politiciennes et peut se donner comme but la fin de cette société honnie, cette société dans laquelle l’exploitation et l’aliénation sont érigées en règles de vie.

Bien au contraire, les élections qui reviennent à échéances régulières afin d’extorquer les suffrages d’un électorat passif, ne font que gruger, une fois encore, une fois de plus les électrices et les électeurs qui se rendent dans les isoloirs et qui n’ont que leurs yeux pour pleurer, une fois le geste accompli.

Nous vous espérons nombreuses et nombreux, Vendredi 6 avril 2012, à 19H00, au local de la librairie Infos, 2, rue Théodore Guiter (près de la place des Poilus) à Perpignan, le groupe Puig Antich organise une réunion/débat autour du thème : « OUI aux luttes sociales, NON à l’abandon électoral ! »

CGA Perpignan