IAL 96 - À bas tous les états
thumb_ial96.png
Sommaire :
Édito

 

Clément Méric était un jeune militant antifasciste et libertaire de la région parisienne. Le meurtre politique dont il a été la victime le 5 juin dernier démontre que malheureusement les antifascistes, et parmi eux et elles les anarchistes, avaient raison de craindre le pire. Voilà en effet plusieurs années que celles et ceux qui refusent de laisser l'extrême-droite proliférer sans réagir tentent d'alerter la population. Depuis au moins 10 ans, les agressions à caractère raciste et politique se multiplient d'année en année en France. Or, seuls les milieux militants antifascistes s'efforcent par tous les moyens de faire connaître cette réalité. Eux et elles seul·e·s, « tirent la sonnette d'alarme » pour mettre en garde la population depuis longtemps. Eux et elles seul·e·s, ont écrit ici ou là, qu'un jour les choses passeraient un cap : celui du meurtre. Et aujourd'hui, c'est malheureusement chose faite.

 

 

Où étaient les médias,...

Téléchargement

Taille: 3.92 Mo