IAL 78 - Nous ne voulons plus de frontières !
infos78.jpg
Sommaire :
Edito

Les élections européennes ont accouché d’une vague conservatrice et d’un net reflux social-démocrate…

 Le développement de l’abstention est apparu comme un choix politique, qui représente l’événement marquant du scrutin, avec un taux de 59 % en France.

Ce n’est pas tant d’un sentiment anti-européen qu’il s’est agi mais plutôt d’une indifférence, d’un éloignement à l’égard des institutions politiciennes et des discours creux qu’elles n’en finissent pas de véhiculer. C’est en même temps une remise en cause des critères « politiciens » ainsi que de la légitimité de l’ordre électoraliste établi.

L’abstention massive est en réalité la sanction que le peuple oppose aux choix totalement illusoires des « politiques proposées » d’une part, et d’autre part, à la désignation de parlementaires qui, malgré des discours différents en apparence, s’...