IAL 77 - Ni élection, ni résignation ! Organisons la riposte sociale !
infos77.jpg
Sommaire :
Edito

Freescale (ex Motorola) à Toulouse, Caterpillar à Grenoble, Molex à Villemur, Continental à Clairoix, autant d’entreprises dont les noms évoquent aujourd’hui les plans de licenciements et de fermetures de site qui frappent de plus en plus en plus de salarié-es depuis qu’à éclaté la dernière crise. La Crise, qui nous dit-on, est à la source des difficultés de trésorerie des entreprises qui licencient, qui usent et abusent du chômage partiel.

La ficelle est si grosse, les propagandes patronales et étatiques sont si grotesques que la plupart des salarié-es ne se font aucune illusion sur leur sort à l’issue des plans « sociaux ».  Il n’y a guère que les directions syndicales pour croire ou pour nous faire croire qu’il pourrait y avoir quelque part une volonté de sauver des emplois. Les travailleurs et les travailleuses qui ne vivent que du fruit de leur labeur ont bien compris que le patronat et en particulier celui des grandes entreprises multinationales n’agit que...

Téléchargement

Taille: 213.54 Ko