ven 1 janvier 2010

Edito

IAL

Si l’on s’en tient aux vœux présidentiels, le ton est donné : 2010 sera l’année de la chasse aux bandes de délinquants ! Ne rêvons pas, il ne s’agit pas ici de s’attaquer aux bandes de patrons voyous qui détroussent les salariés au fond des usines. Non, c’est bien entendu aux « bandes armées qui terrorisent les banlieues » que notre valeureux président va s’attaquer. Propagande électorale en vue des élections régionales de mars prochain après un « débat » sur l’identité nationale truffé d’appels du pied à l’extrême droite. Ce numéro d'Infos en parle et rappelle si besoin était que l’avenir des luttes pour un monde meilleur passe loin, très loin des urnes électorales et des pitoyables débats que nous servent les politiciens de tous bords.

Nous y aborderons également la lutte et les grèves des salarié-es sans papiers. Le racisme d’état ne sera pas en reste. Au menu des luttes de ce numéro, il y aura également une analyse et un bilan de celle des postiers contre la privatisation.

Racisme d’état, répression sont malheureusement des sujets récurrents qu’il nous est donné de traiter. Sans entrer dans les détails, ce que nous avons retenu du récent sommet de Copenhague, c’est l’impressionnant dispositif mis en place par la police danoise pour procéder à des arrestations de masse. Logistique hyper organisée et un sens certain du spectaculaire : humiliation publique des centaines de détenus, exposés à un froid polaire, assis par terre pendant des heures. Tout était orchestré pour impressionner et sans doute aussi pour passer au manifestant l’envie de revenir. Le message est on ne peut plus clair : si t’es pas content l’Etat t’arrête, t’enferme, t’humilie, te brise … etc. L’Etat, les Etats sont prêts à tout pour écraser toute rébellion : il y a quarante de cela, l’Etat italien collait sur le dos des anarchistes l’attentat de la piazza Fontana. Des centaines d’arrestations, la chute du quatrième étage du commissariat de l’anarchiste Pinelli … Infos revient sur ces tragiques évènements.

 

Et puisque c’est la saison des vœux, voici les nôtres. Nous souhaitons à toutes et à tous une année 2010 pleine de luttes antiautoritaires, pleine de victoires petites ou grandes contre les inégalités économiques et sociales, contre les oppressions de toutes sortes.

 

Vive la Révolution sociale et libertaire, cuvée 2010 !