mar 28 août 2007

Communiqué de soutien aux sans-papiers de Lille

CGA

Solidarité avec les sans-papiers de Lille

 

A Lille, de nombreux sans-papiers grévistes de la faim sont actuellement reconduits dans leur pays par la force. Après plus de 70 jours sans manger pour une quarantaine d'entre eux, le préfet du Nord, Daniel Canépa, invoquant son combat contre "le chantage, la manipulation et le terrorisme intellectuel", a mis sa menace à exécution avec la nouvelle équation "une grève de la faim égale une expulsion".

En expulsant et en disséminant un peu partout dans le pays les grévistes, l'état s'attaque à tous les sans-papiers qui luttent. Le gouvernement a pour objectif de casser les mouvements existants, afin de dissuader toute action qui rendrait visible la question des sans-papiers.

La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) dénonce ce mépris des droits fondamentaux, soutient le combat des sans-papiers de Lille et d'ailleurs et appelle à renforcer et élargir les luttes pour la régularisation de tous les sans-papiers. Nous exigeons l'arrêt des arrestations massives orchestrées partout en France par les services préfectoraux (rue, lieux de travail, domicile, transports en commun, etc.), la libération de toutes les personnes enfermées et le droit pour tous de vivre normalement sur le territoire français.

Pour les militants et militantes de la CGA, aucun être humain n'est illégal, et chacun devrait être libre de pouvoir s'installer et circuler librement.