sam 10 novembre 2007

Communiqué de solidarité avec les étudiant-e-s en grève

CGA

Solidarité avec les étudiant-e-s en grève

Depuis le mois d'octobre, les étudiants organisent des assemblées générales dans de très nombreuses universités de France. Petit à petit, la loi sur l'autonomie des universités, que le gouvernement avait fait passer en catimini durant l'été, est débattue par les intéressés eux mêmes : étudiants, enseignants et IATOSS. Il ressort des analyses que la LRU renforcera la main-mise des intérêts privés dans les universités publiques (contenu des enseignements, recherche, facs à plusieurs vitesses, etc.). Depuis une dizaine de jours, les assemblées générales rassemblent de plus en plus d'étudiants et permettent de construire la mobilisation. Malgré les positions ambiguës de certaines organisations étudiantes, le mouvement se construit dans une volonté d'abrogation des lois successives allant dans le sens de l'autonomie/privatisation. Déjà, il aborde la question de la solidarité et de l'action commune avec d'autres secteurs en lutte et se prononce contre les politiques inacceptables de chasse aux sans-papiers.

Aujourd'hui, de nombreuses facs sont en grève, plusieurs bloquées, et partout des assemblées générales sont convoquées, ce qui doit conduire à étendre et renforcer le mouvement.

La Coordination des Groupes Anarchistes, dont les militant-e-s étudiant-e-s participent à la construction des mobilisations, tient à affirmer sa solidarité aux étudiant-e-s en lutte et à saluer leur volonté de se fédérer avec le reste des mouvements de grève qui vont démarrer dans les jours qui viennent.

Les attaques des gouvernants et des patrons étant globales et organisées, nous, étudiants, salariés, précaires, devons organiser une réponse globale, solidaire et interprofessionnelle.

Pour obtenir ce que nous voulons, la seule arme des étudiants mais aussi des salariés reste la grève avec blocages et occupations.

Relations Extérieures de la Coordination des Groupes Anarchistes,